Aller au contenu principal

Emploi
Les entrepreneurs du vivant mis en avant pour recruter

© agri.gouv.fr

Alors que l’agriculture française est confrontée au triple défi de la souveraineté alimentaire, de la transition climatique et de la compétitivité, elle doit parallèlement surmonter l’enjeu humain d’attirer des femmes et des hommes passionnés et engagés.

L’agriculture représente en effet un projet de recrutement sur dix en France, mais un projet sur deux est jugé difficile par les agriculteurs, faute de candidats.

Le déficit d’attractivité des métiers et des formations et la persistance de milliers de postes non pourvus se conjuguent au vieillissement des actifs agricoles, qu’ils soient chefs d’exploitation ou salariés.

Face à ces phénomènes, le ministre de l’agriculture et de l’alimentation – et la ministre de la mer –, dans le cadre de France Relance, ont lancé une vaste campagne de communication sur les métiers et les formations agricoles. Baptisée #EntrepreneursDuVivant, elle vise à attirer des publics jeunes ou en reconversion professionnelle dans l’ensemble des secteurs agricoles et alimentaires, ainsi que la forêt, la pêche, et l’aquaculture.

La campagne de communication, axée sur une série de portraits mettant en lumière la dimension humaine de nos métiers (www.entrepreneursduvivant.gouv.fr), sera très largement diffusée par un dispositif conjuguant médias traditionnels et digitaux déployé au mois de juillet, puis de septembre à novembre.

La Fnsea salue la pertinence et le dynamisme de cette initiative, à la hauteur des enjeux de recrutement en agriculture, et relaiera très largement cette campagne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
PaillÔtop, le matériel qui botte les éleveurs
Le Gaec du Vieux Chêne, à Luché-Thouarsais, utilise la pailleuse automatique d’ALB Innovation depuis le début de l’année. L’…
Publicité