Aller au contenu principal

Les essais en cultures pour tester les variétés et les techniques

La chambre d’agriculture met en place chaque année des parcelles d’essais en productions végétales sur les céréales en pures mais aussi en mélanges. Les conseillers testent en conditions réelles les variétés et les itinéraires techniques, en bio comme en conventionnel.

© chambre d'agriculture

Les essais conduits par la chambre d’agriculture concernent nombre de cultures et modalités de cultures autour du choix des variétés, mais aussi de la fertilisation, la protection, la biodiversité, le bio-contrôle, les systèmes de cultures innovants… Autant de références pour les conseillers comme pour les agriculteurs. Les expérimentations autour des céréales à paille avec les plateformes de variétés sont mises en commun dans les départements du Poitou-Charentes avec Arvalis.

On trouve ainsi en Deux-Sèvres un essai de mélanges céréales et protéagineux à Melleran et Chiché. Cinq mélanges sont testés, composés de différentes espèces (triticale, avoine, vesce, féverole, pois, trèfle) et de proportions différentes. L’essai de Melleran est implanté après un labour, celui de Chiché est semé dans une prairie déjà en place.

Variétés de blé tendre et orge en test

La plateforme sur les variétés blé tendre sous forme de micro-parcelles est implantée à Cherveux. Une partie de l’essai est conduite sans protection fongicide afin de noter la tolérance variétale aux maladies et de mesurer le rendement.

Une plateforme sur les variétés en orge d’hiver sous forme de micro-parcelles est quant à elle implantée à Plaine-d’Argenson. Une partie de l’essai est là aussi conduite sans protection fongicide.

Essais fongicide et blé tendre bio

essai bio

Un essai fongicide et bio-contrôle est installé sur blé tendre à Brioux-sur-Boutonne. Cet essai en micro-parcelles est réalisé avec trois répétitions. Un programme tout chimique est comparé avec un programme tout en bio contrôle, ou en combinant les deux. Les programmes sont testés avec une ou deux applications, selon la pression des maladies.

Une plateforme de blé tendre est conduite en agriculture biologique à Échiré. Elle regroupe un essai sur les variétés en micro-parcelles avec mesure du comportement des variétés aux maladies, recouvrement du sol, et rendement. On y trouve également un essai sur la fertilisation avec différents produits à différentes doses. L’essai fertilisation est répété sur un second site, à Assais-les-Jumeaux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité