Aller au contenu principal

Les étrangers à la découverte des techniques de production françaises

En marge du congrès national des MFR, les 7 et 8 juillet, celle de Saint-Germain-de-Marencennes a accueilli des délégations du monde. Un programme dense leur a été réservé pendant une semaine.

Des représentants des MFR de pays africains ont pu visiter l’exploitation maraîchère de Laurent Bourdeau, à Saint-Christophe, et découvrir ses méthodes de travail.
Des représentants des MFR de pays africains ont pu visiter l’exploitation maraîchère de Laurent Bourdeau, à Saint-Christophe, et découvrir ses méthodes de travail.
© L.G.

Toute la première dernière de juillet, la MFR de Saint-Germain-de-Marencennes, en Charente-Maritime, a accueilli 90 personnes de MFR venant des cinq continents (Cambodge, Mali, Brésil, Maroc, Haïti, île Maurice, île de la Réunion, Sénégal, Comores, Tchad, Togo, Bénin…), « sans omettre les traducteurs », précise Franck Devort, le directeur de la MFR, qui a mobilisé son équipe pendant cinq mois. Une mobilisation totale aussi bien pour l’organisation des repas que pour le logement.


Embrassades, sourires, poignées de main chaleureuses, témoignaient de cette envie de se rencontrer. « Toute la semaine, des ateliers ont été proposés sur des thématiques comme la souveraineté alimentaire, le réchauffement climatique, la migration. » Il s’agit pour eux de mieux connaître les enjeux du développement et de la pérennisation des MFR. L’AFD, Agence française de développement, participe financièrement à leur développement. L’objectif est une reconnaissance par leur État, via des financements, qui entraînerait la mise en place d’un système éducatif à part entière.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité