Aller au contenu principal

Loi de finances
Les évolutions de la Loi de finances 2021

Le 17 novembre 2020, l’Assemblée nationale a adopté le projet de Loi de finances pour 2021. Voici les principales mesures qui intéressent le secteur agricole.

© PxHere

Intégration : révision du coefficient multiplicateur
Actuellement, les recettes provenant des opérations à façon (contrats d’intégration) sont multipliées par cinq pour la détermination des régimes d’imposition et l’exonération des plus-values professionnelles. Ce coefficient multiplicateur se justifie par des recettes inférieures dans le cadre d’un contrat d’intégration. Les disparités ne sont plus aussi significatives entre un exploitant « traditionnel » et un éleveur intégré. C’est pourquoi, il est prévu que ce coefficient soit ramené de cinq à trois à compter de l’imposition des revenus de l’année 2020.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Petites villes de demain : le programme pour relancer les communes rurales

Dans les Deux-Sèvres, 18 communes ont été retenues pour bénéficier du programme « Petites villes de demain ». Les EPCI de l’…

Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Réserves de substitution, Sèvres Niortaise
Les agriculteurs s'engagent collectivement à réduire de 50% les produits phytosanitaires à horizon 2025
Deux ans jour pour jour après la signature du protocole d'accord, la commission d'évaluation et de surveillance, en charge du…
Publicité