Aller au contenu principal

Les fermiers proposent leur définition de l’agriculteur actif

Le congrès de la Section nationale des fermiers et métayers, les 22 et 23 février à Dax, a mis en débat le statut de l’exploitant, enjeu de sécurisation pour des fermiers dont les exploitations aux bailleurs multiples ne sont plus suffisamment protégées.

Les représentants fermiers de Nouvelle-Aquitaine étaient présents au congrès. Au centre de la photo, Denis Labri, président de la SDFM des Landes et Jean-Marie Puchault, président de la SDFM des Deux-Sèvres, ont été élus membres du conseil d’administration de la SNFM pour représenter la Nouvelle-Aquitaine.
Les représentants fermiers de Nouvelle-Aquitaine étaient présents au congrès. Au centre de la photo, Denis Labri, président de la SDFM des Landes et Jean-Marie Puchault, président de la SDFM des Deux-Sèvres, ont été élus membres du conseil d’administration de la SNFM pour représenter la Nouvelle-Aquitaine.
© N.C.

Troisième et dernier volet du rapport de mandature commencé en 2015, le rapport d’orientation 2017 de la Section nationale des fermiers et métayers (SNFM) s’est penché sur le statut de l’exploitant et, en conséquence, sur celui de l’agriculteur actif : une personne physique, affiliée MSA, détentrice des moyens et du matériel, ayant une formation ou une qualification professionnelle comprenant un stage de 6 mois, ne doit pas avoir dépassé l’âge de la retraite à taux plein (67 ans), et tirer au moins 50 % de ses revenus professionnels de l’activité agricole. Grâce à cette définition, les propriétaires qui gardent leurs terres et qui ont recours au travail à façon ne bénéficieront plus des aides Pac.


En plein essor, cette pratique va vite montrer ses limites, estime la SNFM. « Dans le travail à façon, on va à la simplification », souligne Michel Randjia, administrateur et rapporteur de la SNFM. À terme, il menace la vie des territoires ruraux puisque ce ne sont plus des familles qui sont sur les exploitations, ce qui impacte le maintien des services, rappelle Sylvie Lebrun, présidente de la section.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Influenza Aviaire, Deux-Sèvres, Augé
Grippe aviaire : le sud-ouest des Deux-Sèvres concerné par des mesures de prévention
Le virus hautement pathogène H5N8 a été détecté le 20 octobre sur deux cygnes tuberculés aux Pays-Bas. Pour limiter les risques d…
La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
Capr'inov, un salon à huis clos

Pas de public, pas d’exposant. C’est une édition spéciale de Capr’inov que l’équipe du salon de la chèvre est contrainte d’…

À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
Plombier, il arrête tout pour reprendre la ferme de son père
Mathieu Moreau, plombier chauffagiste depuis quinze ans, a eu un déclic pendant le confinement : c’est peut-être à lui de…
Publicité