Aller au contenu principal
Font Size

Les filières économiques font état de leurs besoins

Vingt-six rendez-vous techno-économiques sont fixés entre le 3 et le 29 novembre sur les quatre départements de l’ex Poitou-Charentes. Sept auront lieu en Deux-Sèvres.

26 rendez-vous sont programmés entre le 3 et le 29 novembre
26 rendez-vous sont programmés entre le 3 et le 29 novembre
© Agrobio poitou-Charentes

«Compte tenu des taux de croissance affichés par les marchés, il n’est plus question de niche ou de phénomène de mode lorsque l’on parle des filières biologiques », observe Claire Tessier, animatrice du pôle conversion Bio. À quelques jours du lancement du mois de la bio, du 3 au 29 novembre, les organisations partenaires de l’événement, la chambre d’agriculture et Agrobio Deux-Sèvres, faisaient le point sur la situation. 356 des 1 060 fermes labellisées dans le périmètre de l’ex Poitou-Charentes se trouvent en Deux-Sèvres.

D’ici la fin de l’année, sur les quatre départements que sont la Charente, la Charente-Maritime, les Deux-Sèvres et la Vienne, 70 000 ha seront engagés en agriculture biologique. Soit une progression annuelle d’environ 20 % (17 % en Deux-Sèvres). Un développement significatif et constant sur l’ensemble de l’année. Un phénomène inhabituel. Effectivement, traditionnellement, les démarches de conversion s’engagent dans les six mois qui précèdent la déclaration Pac.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 21 octobre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Publicité