Aller au contenu principal

Les hommes au cœur des activités des Cuma

C’est un rituel. Le rendez-vous à lieu chaque début décembre à Largeasse. Cette année, la réunion statutaire de la fédération départementale a eu lieu le 2 décembre. Comme toujours, les participants étaient nombreux.

L’assemblée générale de la FDCuma est l’une des plus fréquentées du département.
L’assemblée générale de la FDCuma est l’une des plus fréquentées du département.
© C.P.

Dans les Cuma et par extension lors de l’assemblée générale de la fédération départementale, il est souvent question de matériel. En 2016, les tracteurs sont sur le devant de la scène. Alors qu’ils étaient moins au cœur de l’activité des Cuma ces dernières années, depuis un an et particulièrement pour les grosses puissances, les tracteurs fédèrent. « Quatre nouveaux groupes se sont constitués », précisait Frédéric David, animateur.


Vendredi 2 décembre, lors de la réunion annuelle de la fédération départementale à Largeasse, les représentants des Cuma voyaient dans cette tendance l’expression des difficultés économiques qui affectent le monde agricole ces derniers mois. « Les exploitants sécurisent leur trésorerie sans se priver du matériel dont ils ont besoin », poursuivait Frédéric David. Mais au-delà de l’accès aux outils à coût maîtrisé, « les Cuma sont aussi des lieux qui permettent de conserver du lien, de rompre l’isolement qui frappe malheureusement beaucoup trop d’agriculteurs dans la campagne », jugeait Philippe Martinot, président de la structure départementale.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 9 décembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
Publicité