Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Les insectes auxiliaires protègent les parcelles

Les termes auxiliaires de culture ou insectes utiles sont de plus en plus utilisés. Mais que se cache-t-il derrière ces mots ? La chambre d’agriculture propose une formation.

Les différents auxiliaires font partie des syrphes, des chrysopes, des carabes ou encore des coccinelles.
Les différents auxiliaires font partie des syrphes, des chrysopes, des carabes ou encore des coccinelles.
© N.C.

Depuis 2008, la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a engagé un travail avec des partenaires locaux et nationaux sur le thème de la biodiversité et de son interaction avec l’agriculture. L’année dernière, sept agriculteurs ainsi que des techniciens de la fédération de la chasse ont suivi une formation de deux jours sur les auxiliaires de culture, leur cycle de vie et les aménagements qui leur sont favorables. La finalité de leur démarche est d’implanter au printemps des bandes enherbées composées d’un mélange de plantes choisies pour leur capacité à fournir de la nourriture permettant de maintenir et de développer des populations d’auxiliaires de culture. Ce mélange fleurira d’avril à septembre, selon les espèces présentes, permettant de constituer une ressource alimentaire en pollen et en nectar aux différents types d’auxiliaires de culture volants.

Haies et bandes enherbées refuge d’insectes
La mise en place de bandes enherbées, de haies ou d’autres structures appelées infrastructures agro-écologiques (IAE), gérées exclusivement sans intrants, constituent des réservoirs où les auxiliaires peuvent trouver refuge, se reproduire, s’alimenter et passer l’hiver pour pouvoir ensuite, au printemps, coloniser les parcelles adjacentes et attaquer les ravageurs de culture. Si la présence de ces espaces conditionne la présence d’auxiliaires de culture, la diversité et l’abondance des espèces associées vont être influencées par les pratiques agricoles comme le travail du sol, la rotation, les traitements phytosanitaires…
Les différents auxiliaires présents sur notre territoire font partis de nombreuses familles, parmi lesquelles nous pouvons citer les syrphes, ces mouches à l’aspect d’abeille, les coccinelles, les chrysopes, les carabes et staphylins ainsi que de nombreux autres insectes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Grégory Nivelle, nouveau président de la Fnsea 79 : « Les agriculteurs n’imposent pas un modèle, ils répondent à des attentes »
Mardi 9 juin, la nouvelle équipe de la FNSEA 79 a élu Grégory Nivelle président. L’éleveur laitier du sud Deux-Sèvres succède à l…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Les Marchés de Producteurs de Pays maintenus 

La chambre d’agriculture a souhaité maintenir les Marchés de Producteurs de Pays de l’été pour compenser le manque à gagner…

Un cheptel en légère hausse
Thierry Baudouin raccroche après quatorze ans de présidence. Catherine Gallard et Emmanuel Turpeau prennent le relais avec de…
Publicité