Aller au contenu principal

Stabulations
Les logettes, une solution envisageable en bovins viande ?

La flambée des prix de la paille pose des questions aux agriculteurs, surtout aux éleveurs bovins allaitants habitués aux stabulations sur aire paillée. Différentes solutions s’offrent à eux, comme l’installation de logettes par exemple.

Les logettes peuvent être compatibles avec les vaches allaitantes, mais sous certaines conditions.
© C. Delisle - Réussir

Le logement en stabulation avec des logettes est répandu dans les bâtiments de vaches laitières. C’est déjà moins courant pour les troupeaux allaitants. Toutefois, c’est un système que l’on retrouve dans certaines zones du Massif Central ou en Corrèze. « Il présente aussi des avantages en races allaitantes », explique Laura Gauzin, conseillère bovins viande à la chambre d’agriculture de la Vienne. Entre la baisse des volumes de paille et l’augmentation de son prix, visible de façon récurrente ces dernières années, on peut en effet s’interroger sur le coût engendré pour l’exploitant par un système d’aire paillée, largement pratiqué dans les stabulations de bovins allaitants. Il est habituellement préconisé que, pour une litière propre, dans ce type de bâtiment, il faut autour de 7 kg de paille, par jour, et par vache.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Publicité