Aller au contenu principal

Consommation de viande
Les menus des cantines : point de départ et de crispation

Pour l’environnement, la santé ou la relocalisation de la production, une même solution est de plus en plus invoquée : réduire la part de viande dans les assiettes. Les restaurants collectifs ont été désignés « levier » de ce changement.  

La colère des agriculteurs du Rhône s’exprime face à la décision radicale de la municipalité (à gauche). Pour France Parthenaise, les Egalim stimulent la demande en viande Label Rouge (à droite).
© Ja du Rhône / DR

La décision de la municipalité de Lyon, de supprimer toute viande dans les cantines scolaires pendant plusieurs semaines, a surpris et choqué dans le milieu agricole. Si le motif d’une simplification des procédures – fastidieuses en temps de Covid-19 – a été avancé, la mesure fait ressurgir un malaise plus profond, qui s’était déjà exprimé lors de l’instauration d’un menu végétarien par semaine dans les cantines, en phase de test depuis fin 2019.

Le malaise, pour les éleveurs, c’est de voir grossir chaque année la tendance d’une baisse de la consommation de viande, pour des raisons qui, au passage, dévalorisent leur métier : élevages pointés comme gros émetteurs de gaz à effet de serre (GES), comme lieux de maltraitance animale, et comme source de produits qui mettent en danger la santé. Des points de vue qu’ils jugent bien loin de leur quotidien.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité