Aller au contenu principal

Le point sur...
Les nuances vertes du budget agricole

© Ministère de l'agriculture

Le 30 septembre, suivant les recommandations de l’OCDE, le gouvernement français a publié son premier budget « vert ». Un rapport a analysé les effets sur l’environnement du projet de loi de finances pour 2021.

Au total, sur l’ensemble des 488 milliards d’euros de crédits, et des 85 milliards de dépenses fiscales, 38 milliards ont été jugés favorables, et dix milliards défavorables. Le reste, explique le gouvernement, « consiste en des lignes de budgets neutres, comme les salaires ou les minimas sociaux ».

« Nous avons regardé l’environnement dans toutes ses dimensions, pour ne pas réduire le débat au sujet climatique », souligne le gouvernement. Chaque dépense publique a donc été notée par des experts en fonction de ses conséquences pour le climat, mais également de l’eau, la biodiversité ou la lutte contre les pollutions.

Dans le secteur agricole, le budget serait en majorité favorable, avec 1,63 milliard d’euros estimés comme bénéfiques pour l’environnement, dont 1,33 milliard d’euros de crédits budgétaires. En revanche, près de 1,42 milliard d’euros de dépenses fiscales, principalement liées au taux réduit de taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), auraient un effet défavorable.

Le gouvernement le prévoit déjà : « L’exercice sera réitéré tous les ans ». Mais les résultats, précise-t-il, « ne signifient pas que ces dépenses, liées à des politiques publiques légitimes, vont disparaître du jour au lendemain ». Ils permettront cependant, espèrent les auteurs, « d’alimenter les débats sur le maintien de ces niches ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité