Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

« Les poulets sont plus vifs » élevés à la lumière du jour

Gustave Baillargeau a choisi un bâtiment avec des fenêtres pour le bien-être de ses poulets et le sien. Il est installé à La Petite Garonnière, à Secondigny, depuis 2016. De la marque C-Lines, son poulailler est à plafond plat, une rareté en Deux-Sèvres.

Gustave Baillargeau, vendredi 16 mars, au milieu de quelques 29 580 poussins de deux jours. A cet âge-là, ils ne peuvent pas encore profiter de la lumière naturelle ; les volets, des plaques de PVC sur glissières, doivent rester fermés.
Gustave Baillargeau, vendredi 16 mars, au milieu de quelques 29 580 poussins de deux jours. A cet âge-là, ils ne peuvent pas encore profiter de la lumière naturelle ; les volets, des plaques de PVC sur glissières, doivent rester fermés.
© A.F.

Le bâtiment de Gustave Baillargeau a un an et demi. Le jeune homme de 25 ans l’a fait construire pour son installation, en individuel, sur une parcelle achetée à son père Alexis. 87,5 m de long, 15 m de large, 4 m de haut, il compte 14 fenêtres, à double-vitrage « brouillé » pour « casser le flux du soleil », d’un mètre sur 2,80 m, réparties sur 26 travées, sur un seul côté (Sud-Ouest). Bien sûr, il y a des volets (fermés chaque nuit pour que la lumière des phares des camions de livraison n’effraie pas les poulets). Les fenêtres représentent 3 % de la surface au sol, soit 40 m2.

Les fenêtres des poulaillers, dans l’Union européenne, c’est une option… pour le moment. Gustave Baillargeau est l’un des cinq premiers aviculteurs de son groupement, la CIAB -qui l’y a fortement incité-, à avoir fait ce choix, pour le bien-être animal et son confort de travail.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

S’installer hors cadre familial : saisir l'opportunité
Audrey Pelletier a rejoint l’équipe du Gaec du Petit Chauveux en juin 2020, après un stage parrainage d’un an. Passionnée par l’…
Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait …
Et soudain, Exoudun... un village bouillonnant
Au centre d’un triangle St-Maixent-Melle-Lusignan, à équidistance de Poitiers et de Niort, se niche à flanc de colline le village…
Agriculture de conservation, Deux-Sèvres.
La plante nourrit les animaux, les racines le sol
Noam Cornuault organisera sur son exploitation, à l’automne, avec la chambre d’agriculture, un rendez-vous des couverts. Il…
Record de vente de béliers rouge de l’Ouest
106 reproducteurs rouge de l’Ouest ont été vendus, à la station de contrôle individuelle de Saint-Hilaire-du Bois.
Heurts et malheurs du vivre-ensemble
Chartes des riverains et de bon voisinage : les travaux sont engagés pour fixer les règles dans l’espace rural. Si les…
Publicité