Aller au contenu principal

Gestion de l’eau
Les premières restrictions d’irrigation sont tombées

A peine l’arrêté cadre signé, les premières restrictions tombent. Au cours des mois de janvier, février et mars, le déficit pluviométrique est de l’ordre de 50% à 70% selon l’administration.

Le 5 avril, l’état de la ressource justifiait la publication de mesures de restriction.
Le 5 avril, l’état de la ressource justifiait la publication de mesures de restriction.
© Inra
La préfète des Deux-Sèvres a signé le 29 mars 2012 l’arrêté « délimitant des zones d’alerte et définissant les mesures de limitation ou de suspension provisoire des usages de l’eau » applicable dans le département des Deux-Sèvres jusqu’au 30 septembre 2012 « pour faire face à une menace ou aux conséquences d’une sécheresse ou à un risque de pénurie » ainsi que deux arrêtés « réduisant les volumes annuels autorisés pour l’irrigation par prélèvement en eaux souterraines sur les zones de gestion Clain, Clain-Dive du sud, Aume-Couture, Boutonne, Mignon-Courance, Sèvre niortaise et Lambon ».
L’arrêté cadre, pour l’année 2012, marque une nouvelle étape dans la convergence entre les départements du Poitou-Charentes. Les dispositifs arrêtés impliquent une définition commune des zones de gestion et de leurs bassins-versants de rattachement.
Ainsi, sur les bassins du Thouet, du Clain, de la Sèvre niortaise et de la Sèvre nantaise, chaque zone de gestion bénéficie : de mesures générales de gestion en lien avec le débit de crise fixé au point nodal du bassin concerné, de mesures particulières en lien avec les seuils atteints sur le ou les points de référence particuliers de chaque zone de gestion.
Par ailleurs : l’ensemble des sous-bassins sont pourvus de deux seuils de printemps, à savoir « alerte » et « coupure ». Dès le franchissement du seuil d’alerte, des restrictions pourront être mises en place (réduction de 30% du volume hebdomadaire ou interdiction entre 12 h et 20 h).
Le 5 avril, l’état de la ressource justifiait la publication de mesures de restriction. Celles-ci sont entrées en vigueur le lundi 9 avril 2012 à 8 heures. Elles concernent notamment le sous-bassin de la Sèvre niortaise amont (10a), suspension totale des prélèvements. Cependant, les prélèvements d’eau destinés à l’irrigation des cultures ornementales (florales et horticoles), cultures maraîchères (légumières) et des pépinières pour lesquelles aucune restriction n’est appliquée, sous réserve d’avoir mis en place un système d’irrigation à économie d’eau.
Ces mesures de restriction concernent également les  sous-bassins de l’Argenton Layon (zone 1), Thouaret (zone 3) et Sèvre nantaise (12) : interdiction tous les jours de 12 heures à 20 heures ; les sous-bassins de la Dive du Nord (zone 4), Boutonne (zone 8a), Mignon Courance (zone 9), Autize (zone 11) et Lambon (zone 13) : réduction de 30% du volume hebdomadaire ; le sous-bassin du Clain (zone 5a) : réduction de 50% du volume hebdomadaire.Cultures spéciales et fourragères
L’arrêté cadre comporte deux précisions : les exploitants producteurs de cultures spéciales, souhaitant en cas d’interdiction de prélèvement bénéficier de mesures de restriction atténuées, doivent en faire la demande par écrit. Cette demande précisera les cultures et îlots concernés. Accompagnée des pièces justificatives, elle devra être déposée avant le 15 mai 2012 à la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres.
Enfin, afin d'avoir une connaissance exhaustive de l'irrigation destinée à des cultures fourragères ou productions végétales destinées à une autoconsommation sur l'exploitation, les personnes concernées doivent déclarer ces surfaces auprès de la DDT avant le 30 avril 2012 conformément à l'annexe 4 de l'arrêté cadre du 29 mars 2012. Ces déclarations serviront de base de travail en cas de gestion de crise avérée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité