Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Bio
« Les prix d’achats restent mieux orientés »

Questions à Lucile Dubreuil, conseillère entreprise au Cerfrance Poitou-Charentes. 

© Kévin Brancaleoni

Les charges d’une exploitation bio céréalière augmentent-elles ou diminuent-elles par rapport à son équivalent conventionnel ? 

Sur le plan des charges opérationnelles, celles-ci sont globalement moins élevées en système bio qu’en système conventionnel. Entre les récoltes 2014 et 2017, notre étude de groupe fait ressortir une moyenne de 440€/ha de charges opérationnelles (engrais, semences, produits phytosanitaires) en conventionnel contre 250€/ha en bio. 

Sur cette même période, l’écart se creuse entre les deux systèmes sur le niveau des charges de structure. En système conventionnel, elles diminuent, passant de 410€/ha en moyenne à 380€/ha. Les fluctuations des rendements et des prix des céréales ont eu un impact sur le renouvellement des investissements.En bio, les charges de mécanisation excèdent de 90€/ha celles du conventionnel. Dans le même temps, les charges de structures en bio augmentent de 120€/ha. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Machin'Agri Saison 1 #épisode4
Découvrez l'épandeur Ploeger AT4103 trois roues. 
D’une exploitation à l’autre, des impacts du simple au double
Sur le pont en plein cœur de la crise qui cloître la majorité des Français chez eux, les agriculteurs s’adaptent avec courage à…
Intergénérationnel, le palet fait des adeptes
Jeu traditionnel des départements de la Vendée et du Poitou, le palet n’a rien d’une activité ringarde et séduit les grands comme…
Pour l’avenir du métier : anticiper la reprise
La MFR Saint-Loup-sur-Thouet et la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres ont noué un partenariat depuis deux ans pour améliorer…
Pas de restriction pour les activités agricoles

"Après échange avec le Ministre de l’Agriculture, il est, ce matin, confirmé que les activités agricoles ne sont pas…

Lezay, Parthenay : plus de cotations actuellement en Deux-Sèvres
A Lezay, comme à Parthenay, les acteurs des marchés sont inquiets. Les cotations n’ont plus lieu depuis deux semaines alors que…
Publicité