Aller au contenu principal

Édito
Les prix : une couverture pour toutes les productions

© DR

Ces derniers jours les communiqués de presse tombent. Fin juin, le plan stratégique national (PSN), diagnostic et attentes de la France pour la Pac, sera déposé. Alors que l’échéance approche, les représentants des filières se font entendre. « La France veut-elle encore des éleveurs de bovins de race à viande ? », interpellait la FNB, le 18 mars. « Vers une Pac équilibrée soutenant les grandes cultures », revendiquaient à leur tour les associations représentant les productions végétales.
Pour préserver l’existant, chacun sert ses arguments alors qu’il en est encore temps :

« Quelques jours après l’annonce par le Premier ministre d’un plan de 60 M€ pour l’élevage bovin viande en situation d’urgence absolue, le gouvernement s’apprête à reprendre 250 M€ d’aides de la Pac par an à ces mêmes éleveurs».

Les producteurs de blé, maïs, betteraves et oléoprotéagineux font savoir quant à eux que :

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité