Aller au contenu principal

Lait
Les producteurs refusent le passage en force de Lactalis

Dans un courrier adressé le 8 juillet dernier aux présidents de groupements, Lactalis annonce vouloir donner de la « visibilité » à ses producteurs de lait de vache. De la visibilité, mais à quel prix ?

Lactalis annonce suspendre pour le second semestre 2013, l’utilisation des indicateurs prévus au contrat pour déterminer le prix d’achat du lait aux producteurs.
Lactalis annonce suspendre pour le second semestre 2013, l’utilisation des indicateurs prévus au contrat pour déterminer le prix d’achat du lait aux producteurs.
© l’Agriculteur Normand

Alors que la conjoncture laitière est favorable à une hausse sensible du prix du lait, l’entreprise Lactalis campe toujours sur ses positions d’un prix « politique » pour l’année 2013, en deçà des perspectives de marchés. La réunion entre l’Unell (Union nationale des éleveurs livreurs Lactalis), les représentants de l’entreprise et le médiateur des relations commerciales agricoles, obtenue suite à la mobilisation des producteurs, n’y a rien changé.
« Une nouvelle fois, malheureusement, l’entreprise place ses producteurs devant le fait accompli et impose sa vision des choses », déplore Pascal Clément, président de la section Lait de la Frseao. « Pour autant, les producteurs n’entendent pas se laisser faire et se mobilisent pour défendre leurs intérêts. Cette mobilisation se poursuivra autant de temps que nécessaire ! ». Des propos que partage Michel Liaud, président des livreurs de Charentes-Poitou à Lactalis, qui annonce que « l’Unell, dont il est administrateur, utilisera tous les moyens légaux pour faire appliquer les contrats ».

Lire la suite en page 8 d'Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité