Aller au contenu principal

Les recherches scientifiques à l’assaut des intrants chimiques

L’utilisation des produits phytosanitaires ne cesse d’augmenter en France. Pour Vincent Bretagnolle et Joelle Lallemand, chercheurs au CNRS et à l’Inra, des solutions économiques et agroécologiques sont possibles pour inverser la tendance.

Selon Joëlle Lallemand, chercheuse à l’Inra, la consommation de produits phytosanitaires est estimée en France entre 60 et 70 000 t de matière active par an sur 30 millions d’hectares.
Selon Joëlle Lallemand, chercheuse à l’Inra, la consommation de produits phytosanitaires est estimée en France entre 60 et 70 000 t de matière active par an sur 30 millions d’hectares.
© Stéphane Leitenberger

C’est un sujet qui enflamme les débats depuis quelque temps déjà : comment et pourquoi réduire l’utilisation de produits phytosanitaires ? Une conférence-débat sur ce thème avait lieu à l’initiative de l’association Biodiversité balanin et torchepot jeudi 22 mars à Aiffres, dans le cadre de la semaine pour les alternatives aux pesticides (*). 80 personnes avaient fait le déplacement. Des agriculteurs mais aussi de nombreux particuliers, curieux d’opposer les points de vue.

Et le fait est que le postulat de base est sévère. Selon les chiffres présentés par Joëlle Lallemand, chercheuse à l’Inra, l’utilisation de traitements chimiques a augmenté de 5,6 % entre 2011 et 2014 au niveau national. A l'échelle de la zone atelier, champs d'expérimentation du CNRS de Chizé depuis 1994, quatre produits phytosanitaires sont utilisés par parcelle, et 35 par exploitation. Au total, 700 produits différents ont été recensés , selon Vincent Bretagnolle.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Le guichet pour les aides de crise ouvre le 22 juillet
Annoncée en mars, l’aide aux éleveurs ayant dégagé un revenu inférieur à 11000€ en 2020 sera mobilisable du 22 juillet au 15…
Publicité