Aller au contenu principal

Les rendements en baisse de 15 % dans le sud du département

Rendements hétérogènes et en baisse de 15 % en moyenne. Les céréales à paille ont subi les conséquences d’une forte humidité, parfois le gel et les maladies. La commercialisation s’annonce délicate. Premiers constats dans le sud du département.

Les moissons, retardées par une météo capricieuse qui a favorisé les maladies, s’annoncent décevantes. «La marchandise sera très difficile à mettre en marché», estime Médéric Brunet, directeur général de la coopérative Sèvre et Belle.
Les moissons, retardées par une météo capricieuse qui a favorisé les maladies, s’annoncent décevantes. «La marchandise sera très difficile à mettre en marché», estime Médéric Brunet, directeur général de la coopérative Sèvre et Belle.
© G.R.

«On finit aujourd’hui dans le secteur », annonce Patrick Hypeau, entrepreneur des territoires à Prahecq. Ce mardi 18 juillet, il ne lui reste plus que quelques parcelles à battre avant de prendre  avec ses moissonneuses-batteuses la direction du secteur de Sauzé-Vaussais, « toujours un peu plus tardif ». Comme dans les petites terres de la plaine de Niort, il espère trouver un peu plus de surface à récolter. Du blé en particulier, qu’il explique par « un automne pas trop humide ». Quant aux rendements, il les a constatés « très hétérogènes », et en tout cas, « rien d’exceptionnel » : « malheureusement on a récolté des blés à 50 quintaux », alors que le poids spécifique est « pas mal ». Le blé dur a lui aussi souffert de conditions climatiques peu favorables : hiver doux, printemps froid avec gel puis longues semaines humides.

Une semaine de retard
Médéric Brunet confirme que cette fin de semaine, les moissons dans le secteur sud Deux-Sèvres de la coopérative Sèvre et Belle, qu’il dirige, seront finies, mais avec huit jours de retard. « L’année est décevante », résume-t-il, et en ce qui concerne les prix, « ça va être compliqué ».

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 22 juillet 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Réserves de substitution, Sèvres Niortaise
Les agriculteurs s'engagent collectivement à réduire de 50% les produits phytosanitaires à horizon 2025
Deux ans jour pour jour après la signature du protocole d'accord, la commission d'évaluation et de surveillance, en charge du…
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité