Aller au contenu principal

Les rendements fauchent le moral des agriculteurs

Que ce soit en Deux-Sèvres ou partout en France, les rendements n’ont pas été satisfaisants. Les exploitants réclament à présent l’application du plan d’aide annoncé par le gouvernement le 27 juillet.

Quelques secteurs présentent de meilleurs rendements que la moyenne départementale. C’est le cas notamment du sud-est des Deux-Sèvres ou du sud de Niort.
Quelques secteurs présentent de meilleurs rendements que la moyenne départementale. C’est le cas notamment du sud-est des Deux-Sèvres ou du sud de Niort.
© C.P.

Comme chaque année, la section « grandes cultures » de la Fnsea 79 a tenu, jeudi 28 juillet, sa réunion de bilan de campagne. Alors que les moissons touchaient à peine à leur fin, le bilan fait l’unanimité :  « les rendements sont catastrophiques ».
Si des parcelles semblaient visuellement promettre de beaux rendements, ce sont finalement des moyennes entre 40 et 70 quintaux qui sont ressorties en blé et en orge. Le blé dur n’aura pas excédé des moyennes d’exploitation comprises entre 20 et 40. Côté pois, le pois de printemps s’en est mieux sorti que le pois d’hiver. Parmi les cultures principales, c’est le colza qui sort son épingle du jeu avec des rendements bons, voire meilleurs que les années précédentes, et ce malgré des grains de petite taille, entre 30 et 35 q.
Quelques secteurs s’en sont un peu mieux sortis que d’autres avec des blés tendres et des orges à 80 quintaux au sud de Niort ou encore dans le sud-est du département.

Rencontre attendue avec le préfet des Deux-Sèvres
Si les rendements, les taux de protéines et les poids spécifiques sont très hétérogènes, parfois même au sein d’une même parcelle, les raisons sont multifactorielles : gel, grêle, manque de lumière, fortes pluies, maladies, semis précoce, période de traitement ou absence de traitement, précédent cultural ou type d’amendement... Tous ces facteurs rendent difficiles l’explication de ces résultats.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 5 août 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité