Aller au contenu principal

Dans les médias nationaux
Les syndicalistes sur le devant de la scène

Les syndicalistes locaux sur le devant de la scène
© Agri 79 - Confédération paysanne des Deux-Sèvres

En amont de la grande manifestation du 27 novembre, Alain Chabauty, président de la Fnsea 79, intervenait sur France Info.

Dénigrement ; pression sur les prix ; loi contre les pesticides ; augmentation des charges ; pour la Fnsea, il était urgent de passer à l’action « pour amener le ministre de l’agriculture à arrêter de parler et à agir », commentait sur le plateau de télévision l’élu professionnel des Deux-Sèvres. Le mouvement national, construit autour d’actions à répétition en l’absence d’avancée, attend de l’État des engagements sur l’approvisionnement des restaurants collectifs, et particulièrement scolaires. « Il faut servir des produits français à nos enfants. Nous sommes prêts à fournir », certifiait l’éleveur des Deux-Sèvres. Parallèlement, et afin que les vocations puissent s’exprimer, Alain Chabauty rappelait la nécessité de construire les prix autour des coûts de production. « En 2020, les départs à la retraite vont être multipliés par deux », précisait-il, affirmant « qu’agriculteur est un super métier », il faut aider les jeunes à s’y engager. « Les prix de nos produits sont au même niveau qu’il y a trente ans ».

Il faut arrêter de parler et agir", demande Alain Chabauty au ministre.

Quelques jours plus tard, une autre figure locale s’exprimait cette fois-ci dans le Monde. Philippe Coutant, ancien porte-parole de la Confédération paysanne du département, cosignait une tribune dénonçant « une agriculture principalement focalisée sur l’utilisation des pesticides et sur l’élevage industriel », avant de certifier « que la remise en cause du modèle agro-industriel dominant n’est pas de l’agribashing ! Il ne s’agit pas de dire que l’agriculture est mauvaise, maléfique, ou que les urbains n’aiment pas les agriculteurs ! Il s’agit de critiquer un modèle qui entraîne les agriculteurs et notre société dans le mur ».  

Un modèle qui entraine les agriculteurs et notre société dans le mur", critique Philippe Coutant

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Publicité