Aller au contenu principal

Les syndicats d’eau du sud Deux-Sèvres bientôt fédérés en société publique locale

La loi en fait obligation aux intercommunalités. Le département prévoit pour le début 2018 le regroupement des syndicats d’eau du sud du département en une même entité.

Gilbert Favreau, président du conseil départemental (à gauche) et Bernard Belaud, conseiller départemental, 
annoncent la création d’une SPL en accord avec la loi NOTRe de juillet 2015.
Gilbert Favreau, président du conseil départemental (à gauche) et Bernard Belaud, conseiller départemental,
annoncent la création d’une SPL en accord avec la loi NOTRe de juillet 2015.
© Guy Du Repaire

tés qui gèrent actuellement l’eau potable dans le sud Deux-Sèvres, le conseil départemental envisage de constituer une société publique locale (SPL). « Une organisation qui relève de la géographie », expliquait le président du conseil départemental, Gilbert Favreau. Mais pas seulement. Ce projet devrait voir le jour au 1er janvier 2017, selon la loi NOTRe (*). Passé ce délai, si rien n’est réalisé, l’État prendra les choses en main.
La situation ne devrait pas beaucoup changer en ce qui concerne le nord du département pour une bonne partie du territoire rattaché au barrage du Cesbron et ses 11,5 millions de mètres cubes, dont une petite partie seulement est réservée à l’irrigation. Trois syndicats d’eau en dépendent : le syndicat mixte des eaux de Gâtine, le syndicat des eaux de la vallée du Thouet et le syndicat du Val de Loire.


La partie sud du département est quant à elle en grande partie alimentée par le barrage de la Touche Poupart, d’une capacité de 15 millions de mètres cubes. Là, l’organisation est plus morcelée, avec sept syndicats. « Un syndicat mixte inclus dans une intercommunalité a vocation à disparaître », estime Gilbert Favreau, faisant référence à celui de la Courance. Les deux barrages resteront interconnectés pour des questions de sécurité, en cas de pollution notamment.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 24 juin 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité