Aller au contenu principal
Font Size

Les vers de terre, acteurs de la qualité des sols

Si de nombreuses espèces existent, deux catégories se distinguent par des morphologies, des cycles de vie et des comportements différents.

Les déjections des vers de terre permettent de structurer le sol grâce aux éléments minéraux qui les composent.
Les déjections des vers de terre permettent de structurer le sol grâce aux éléments minéraux qui les composent.
© Christian Gloria

Les vers de terre agissent par deux moyens. Tout d’abord par une activité fouisseuse qui crée des galeries et logettes d’estivation dans le sol et ensuite par la production de déjections en surface, les turricules, ou dans le sol. Ils sont donc acteurs de la qualité des sols et par ailleurs très sensibles aux modifications de leur environnement, ce qui permet de les utiliser comme bio-indicateurs de l’état et l’usage des sols.

Les vers de terre (anéciques et endogés principalement) ingèrent des matières organiques et minérales qui sont dans leur tube digestif avec des sécrétions et des micro-organismes qui y trouvent des conditions de développement favorables. Ce brassage intestinal produit des complexes organo-minéraux, humus et argiles, qui composent leurs déjections. Celles-ci ont une stabilité structurale et une richesse en éléments minéraux facilement assimilables en matières organiques et en activités biologiques diverses plus importantes que le reste du sol. Les déjections sont déposées en surface ou dans les galeries et cavités du sol.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 2 décembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité