Aller au contenu principal

Sanitaire
Les vétérinaires ne veulent pas de remise en cause du maillage sanitaire du territoire

Le gouvernement devrait retirer la mesure qui aurait interdit aux vétérinaires de vendre des antibiotiques critiques. Malgré cela, les vétérinaires avaient décidé de maintenir la manifestation du 6 novembre. Explications avec Laurent Poncelet.

Les vétérinaires font de la prévention une part importante de leur activité, comme le précise Laurent Poncelet (à gauche sur la photo).
Les vétérinaires font de la prévention une part importante de leur activité, comme le précise Laurent Poncelet (à gauche sur la photo).
© Photo d'archives

Vous êtes président du syndicat départemental des vétérinaires et malgré le recul du gouvernement vous décidiez, mardi, de maintenir l’appel à la manifestation à Paris, le 6 novembre. Pourquoi ?
Le gouvernement a annoncé en début de semaine qu’il retirait du projet de loi d’avenir la disposition concernant l’interdiction de délivrer des antibiotiques critiques par les vétérinaires. Malgré cette annonce, nous avons maintenu la manifestation à laquelle devaient participer 60 à 65 vétérinaires et auxiliaires vétérinaires du département. Même si le gouvernement fait machine arrière, on se méfie de ce qui n’est qu’une annonce alors que la disposition peut à tout moment de la procédure parlementaire être réintroduite sous forme d’amendement.

Lire la suite en page 4 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

19 marchés festifs tout au long de l’été
Lieu de convivialité, les MPP offrent aux agriculteurs une occasion de se faire connaître localement. Les agriculteurs se…
Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
Agri-apiculteur, Thomas fait le pont entre deux mondes
Le 19 avril, la coopérative Cavac a annoncé le lancement de son miel Nectar des champs, fruit d’un travail engagé avec quatorze…
Publicité