Aller au contenu principal

Gelées noires d'Avril 2021
L’heure est à la définition des stratégies techniques pour assurer un niveau de production

Le gel de ces derniers jours rend difficile le travail des producteurs, dont l’objectif est de sortir pommes, raisins ou cerises. Les agriculteurs vont définir les stratégies techniques pour produire malgré tout en 2021.

«On ne sortira pas indemne de dix jours de gel », pose Bruno Gibeaud, arboriculteur à Secondigny. Les dégâts seront réels, sait aujourd’hui le gérant des Vergers du grand chêne.

L’épisode de gelées noires de cette année est exceptionnel. « On a déploré des pointes très basses », témoigne Philippe Cantet, le président du syndicat des arboriculteurs des Deux-Sèvres. Peut-être pas aussi basses qu’en 2017, à en croire les exploitants. -5 °C cette année, contre -7,5 °C dans les endroits les plus froids il y a quatre ans. Mais la particularité de ce mois d’avril 2021, c’est la durée et l’humidité du week-end. « En fin de semaine dernière, nos craintes portaient sur 20 à 30 % du potentiel, précise François Martin, viticulteur à Cersay et président du syndicat viticole des coteaux du Thouet et de l’Argenton. L’hygrométrie du début de semaine a fait de nouveaux dégâts ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Une diversification en un temps record
Installer un associé rapidement, à moindre coût et sans bouleverser l’organisation de l’exploitation, c’est ce qu’ont réussi à…
Quentin : 100% aviculteur, et... 100% épanoui
Après des années à enchainer les boulots les plus divers, Quentin Le Thoueil a saisi une opportunité de s’installer à Voulmentin…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Publicité