Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

À Paris, les Deux-Sévriens crient silencieusement leur colère

Deux semaines après les manifestations qui ont bloqué les Deux-Sèvres, les agriculteurs, fiers de présenter leur travail à la société française, ont retrouvé le sourire. Les difficultés du quotidien en tête, ils restent mobilisés.

Jean-Marc Renaudeau, président de la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres et Gilbert Favreau, président de l’assemblée départementale, ont porté le t-shirt de la colère deux-sévrienne. Le Salon de l’agriculture est une vitrine, mais aussi une tribune.
Jean-Marc Renaudeau, président de la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres et Gilbert Favreau, président de l’assemblée départementale, ont porté le t-shirt de la colère deux-sévrienne. Le Salon de l’agriculture est une vitrine, mais aussi une tribune.
© C.P.

Sur la scène parisienne, les éleveurs arborent un large sourire. Ce vendredi 2 mars, alors que le concours spécial de la race parthenaise bat son plein, les visages sont aussi détendus qu’ils étaient crispés deux semaines plus tôt dans les manifestations. Le contraste est saisissant.
Sur le ring bovin, sous les regards des visiteurs, le monde agricole fait bonne figure. « Le salon reste la vitrine des produits et des savoir-faire des agriculteurs », affirme Jean-Marc Renaudeau, président de la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres. Les producteurs sont heureux d’y présenter leurs plus beaux spécimens aux visiteurs curieux de voir les animaux. « Il n’y a pas d’artifice dans les attitudes. Juste une prédisposition du monde agricole à mettre ses problèmes de côté quand il le faut », affirme Sébastien Rossard éleveur en Gâtine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

S’installer hors cadre familial : saisir l'opportunité
Audrey Pelletier a rejoint l’équipe du Gaec du Petit Chauveux en juin 2020, après un stage parrainage d’un an. Passionnée par l’…
Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait …
Et soudain, Exoudun... un village bouillonnant
Au centre d’un triangle St-Maixent-Melle-Lusignan, à équidistance de Poitiers et de Niort, se niche à flanc de colline le village…
Le boom des brasseries artisanales
Les brasseries artisanales fleurissent en France, avec 328 ouvertures de brasseries cette année. Les Deux-Sèvres sont aussi…
Coloré, l'enrubannage exprime la solidarité
On les voit se multiplier dans les champs depuis 2017. A l’initiative du fabricant de film plastique trioplast, les bottes de…
Grossiste, éleveur, restaurateur : ils se lancent dans l’ultralocal
Fin juin, les frères Giraud, éleveurs de Limousines et Charolaises, ont vendu une nouvelle vache au grossiste bressuirais…
Publicité