Aller au contenu principal

L'interdiction de produits phytosanitaires pour les SIE est actée

La mesure adoptée par la Commission européenne entrera en vigueur pour la campagne 2018.

Le vote de la mesure a également validé le maintien à 5% du pourcentage de SIE pour les prochaines campagnes.
Le vote de la mesure a également validé le maintien à 5% du pourcentage de SIE pour les prochaines campagnes.
© N.C.

C'est donc désormais une certitude, l'acte délégué modifié de la Commission européenne sur l'interdiction d'utilisation de produits phytosanitaires entrera en vigueur pour la campagne 2018. Le vote final en session plénière n'a pourtant pas atteint la majorité absolue nécessaire de 376 députés avec seulement 267 votes pour.


Depuis juillet 2016, la Commission européenne, dans le cadre de ses mesures dites de simplification, a proposé des évolutions au verdissement. Si certaines propositions sont de réelles simplifications pour les agriculteurs, comme pour l'administration, plusieurs points étaient inacceptables pour la Fnsea et ses partenaires du Copa-Cogeca. C'est le cas par exemple de l'interdiction des produits phytosanitaires sur les SIE ou l'extension de la période d'implantation à huit semaines pour les intercultures.

La confirmation de cette clause aura donc une incidence sur :
- les terres en jachères ;
- les surfaces en cultures dérobées ou à culture végétale ;
- les cultures fixant l'azote ;
- les bandes le long des forêts.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité