Aller au contenu principal

L’intérêt d’acheter ses agnelles de renouvellement

L’achat d’agnelles de renouvellement permet, à long terme, de vendre davantage d’agneaux.

© Ciirpo

L’achat des agnelles chez un sélectionneur ou un multiplicateur représente, a priori, un surcoût pour l’exploitation. « Selon le type génétique, il varie entre 10 et 50 € par animal par rapport au prix de vente d’une agnelle vendue à la boucherie », explique Laurent Fichet, en charge d’une récente étude sur le sujet à la chambre d’agriculture des Pays de la Loire. Mais en raisonnant à plus long terme et à l’échelle du troupeau, l’intérêt économique s’inverse. « Les agnelles achetées ont une meilleure productivité numérique (*), poursuit Laurent. Elle se situe à 1 agneau par brebis contre 0,9 pour les élevages en auto-renouvellement ».
En effet, si la prolificité est équivalente, la fertilité est améliorée et la mortalité des agneaux diminuée (22 % contre 26 %). « L’estimation du gain réalisé sur la carrière d’une brebis en fonction du différentiel de performances, une fois le surcoût déduit, se situe entre 20 et 60 € par agnelle achetée », estime Laurent.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Associés du GAEC la Vallée des Blondes, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Blonde d'Aquitaine, Vaches allaitantes
Pilot’élevage : un tableau de bord pour faire rouler le troupeau vers la performance
L’outil d’identification Pilot’Élevage a conduit l’ASSEL à recalibrer le tableau de bord utilisé par les élevages de plus de dix…
Publicité