Aller au contenu principal

Syndicalisme
A l’invitation de la FDSEA, la préfète foule le sol agricole

Lundi 23 mars, la FDSEA a reçu Christiane Barret sur une exploitation. C’était la première sortie sur le thème de l’agriculture pour la préféte des Deux-Sèvres.

La FDSEA a invité la préfète sur une exploitation pour lui présenter l’agriculture du département.
La FDSEA a invité la préfète sur une exploitation pour lui présenter l’agriculture du département.
© DR
C’est une tradition , la FDSEA accueille les nouveaux préfets pour une visite d’exploitation avec présentation de l’agriculture départementale et des dossiers d’actualité. Christiane Barret, la nouvelle préfète depuis la fin février, n’a pas échappé à cette coutume. C’est donc sur le Gaec du Petit Chauveux, à Niort, que la FDSEA l’a reçue pour une première prise de contact. Le président de la FDSEA, Patrice Coutin, accompagné pour l’occasion d’une trentaine de membres du conseil d’administration et de responsables locaux a tout d’abord tenu à rassurer la représentante de l’Etat sur le département : « Rassurez-vous Madame la préfète, nous ne sommes pas là pour revendiquer mais plutôt pour vous présenter la FDSEA, l’agriculture départementale et les filières. Les revendications seront pour plus tard, dans quelques jours ou dans quelques semaines lorsque vous aurez pris connaissance des dossiers ». Après une rapide présentation de la FDSEA, de son fonctionnement et l’énumération de quelques chiffres sur l’agriculture départementale, Patrice Coutin a donné la parole à Olivier Marsault et à Dominique Gruget, deux des six associés du Gaec du Petit Chauveux qui ont présenté leur exploitation de polyculture élevage (lire ci contre). Les exploitants ont souhaité mettre en avant quelques problématiques spécifiques à l’exploitation. En premier lieu, les problèmes d’urbanisme et les difficultés d’exploitation liées à la proximité de la ville de Niort, les contraintes de circulation, les contraintes avec les animaux... « La cohabitation avec les citadins est bonne mais il faut tenir compte de ces contraintes, cela demande du temps et de l’organisation dans le travail. » Puis les exploitants ont rappelé le poids de l’administratif qui pèse sur une exploitation à multiples productions comme le Gaec du Petit Chauveux : « Lorsque nous nous sommes installés, nous n’avons pas été formés à toutes ces démarches, aujourd’hui il s’agit d’une contrainte supplémentaire que nous ne pouvons pas amortir, c’est donc une charge ». Les autres problématiques de l’exploitation portent sur la proximité de la zone de captage de la source du Vivier et sur le remplacement des associés qui vont dans les prochaines années partir à la retraite. Présentation des filières et de leurs difficultés Cette visite d’exploitation a aussi été l’occasion pour la FDSEA de faire un tour d’horizon des difficultés de l’ensemble des productions du département. Les responsables ont successivement présenté à la préfète les spécificités de la production de lait de vache et de chèvre, de viande bovine et ovine, les productions hors sol (porc, lapin, aviculture) et enfin la filière céréales et grandes cultures. Les dossiers des retraites de l’agriculture, de l’eau, de l’irrigation de la directive nitrates ont également été abordés. Beaucoup d’informations dans un temps réduit pour une préfète qui découvre le département et son agriculture. Une rencontre qui en appelle beaucoup d’autres, sans doute moins consensuelles.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
Capr'inov, un salon à huis clos

Pas de public, pas d’exposant. C’est une édition spéciale de Capr’inov que l’équipe du salon de la chèvre est contrainte d’…

À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
La CLS pose les briques d’une meilleure valorisation
Début septembre, la coopérative laitière de la Sèvre (CLS) a sorti un nouveau produit visant à sécuriser le revenu des éleveurs…
L’économie de gaz à effet de serre, un nouveau revenu à aller chercher
Alors que les exploitations cherchent à être les plus vertes possibles tout en améliorant leurs coûts de production, la vente de…
Publicité