Aller au contenu principal

A lire dans ce numéro un dossier caprins de 8 pages

Un troupeau caprin en zone de plaine, hérésie et opportunité ? Pour Basile Baudouin et son frère Samuel, c’est une opportunité. A 25 et 22 ans, les jeunes éleveurs construisent leur projet économique sur la complémentarité entre élevage et production végétale.

Les jeunes entrepreneurs sont convaincus des atouts liés à la complémentarité entre élevage et production céréalière.
Les jeunes entrepreneurs sont convaincus des atouts liés à la complémentarité entre élevage et production céréalière.
© N.C.

Basile Baudouin n’est pas en proie au doute. Le jeune homme âgé de 25 ans mène, à Mallet, commune de Mauzé-sur-le-Mignon, son exploitation avec conviction. Éleveur de chèvres en zone de plaine, le gestionnaire n’entend pas le chant des sirènes de la filière céréalière. Son objectif prioritaire fait écran : tendre vers la meilleure marge quelle que soit la production. Au litre de lait de chèvre, selon le chef d’entreprise, ces points de rentabilité se trouvent pour partie dans la maîtrise de la production du foin de luzerne, du maïs et du pois autoconsommés par les 350 laitières. A l’hectare de blé et de colza, les cultures de ventes de l’exploitation, le bénéfice vient aussi de la maîtrise des charges. « Tout est cultivé en semis direct sous couvert. Avec mon frère qui doit s’installer en novembre, nous développerons les couverts associés.  » Depuis son installation en 2012, Basile est conforté dans ses certitudes par la structure des bilans publiés. « La surface me permet une certaine autonomie alimentaire. A l’avenir, nous la développerons en travaillant du méteil grains pour les chevrettes et du trèfle violet pour améliorer l’appétence de la ration de chèvres. » Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité