Aller au contenu principal

Apocab
Lisette, Mabel et les autres : 451 animaux attendus à Parthenay

Après une année blanche, le concours d’animaux de boucherie de Parthenay reprend son format normal les 7 et 8 décembre. 146 éleveurs y présenteront leurs animaux. La race parthenaise est à nouveau à l’honneur, avec 196 des 451 bêtes sur place.

Sébastien Pigeau et sa conjointe Angélique Sauvètre ont mis près de huit mois à engraisser leur deux prétendantes au concours, les Parthenaises « étant particulièrement lentes à finir ».
© Chloé Poitau

C’est au sein du Gaec Pigeau L’écureuil, d’Angélique Sauvètre et Sébastien Pigeau, à Secondigny, que les organisateurs du concours Apocab ont annoncé la bonne nouvelle : l’édition 2021 se déroulera conformément à la tradition, avec le programme habituel.

« Le jury le mardi 7 décembre au matin, la vente l’après-midi, les discours des présidents de race, le vin d’honneur et, le lendemain, la remise des prix, liste Joël Denis, président de l’association. Le mardi soir se tiendra aussi, bien sûr, le repas convivial qui réunit aussi bien les éleveurs que les acheteurs et partenaires ». Un moment attendu, sur réservation auprès de Joël Denis, et conditionné au pass sanitaire.

Lire aussi : Apocab édition 2020 / Une plaque pour valoriser les animaux malgré tout

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
PaillÔtop, le matériel qui botte les éleveurs
Le Gaec du Vieux Chêne, à Luché-Thouarsais, utilise la pailleuse automatique d’ALB Innovation depuis le début de l’année. L’…
Publicité