Aller au contenu principal

Syndicalisme
« L’objectif d’un rééquilibrage des aides en faveur des éleveurs n’a pas été atteint »

Le président de la Fnsea 79, Alain Chabauty, dénonce un rééquilibrage des aides PAC qui n’a pas eu lieu, pour les Deux-Sèvres. Il estime que l’arbitrage rendu le 17 décembre est bien loin de répondre à toutes les questions que les agriculteurs attendaient. Interview.

Alain Chabauty annonce que « les éleveurs vont se mobiliser prochainement pour faire en sorte que les enseignes vendent de la viande bovine française ».
Alain Chabauty annonce que « les éleveurs vont se mobiliser prochainement pour faire en sorte que les enseignes vendent de la viande bovine française ».
© G. R.

Cette année restera marquée par la réforme de la PAC et le 17 décembre, sa déclinaison française, après bien des négociations. Finalement avez-vous obtenu gain de cause ?
Il est clair pour nous que cette PAC n’est pas aboutie. On nous annonçait un rééquilibrage en faveur des éleveurs, et au détriment des céréaliers, je constate qu’en ce qui concerne les Deux-Sèvres, l’objectif n’est pas atteint. Nous sommes dans une région relativement productive. Si bien que d’après nos simulations, entre la moitié et les deux tiers des éleveurs vont y perdre, notamment les éleveurs laitiers, et de bovins viande intensifs, mais aussi les éleveurs d’ovins ceux qui ont des DPU élevés, spécialisés, avec les seuils qui ont été mis en place. En Deux-Sèvres, on a bossé, créé des emplois, de l’activité… et on est pénalisé, j’allais dire puni. Les régions extensives peu productives, elles vont y gagner.

Lire la suite en page 4 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité