Aller au contenu principal

L’UE débloque 500 millions de plus, dont 150 M € pour la filière laitière

Une nouvelle série de mesures a été annoncée le lundi 18 juillet lors du conseil européen réunissant les ministres du secteur afin de résoudre la crise laitière.

En Europe la production n’a cessé d’augmenter (+2,1 % en 2015 et +4,5 % sur les quatre premiers mois de 2016), mais seulement +0,2 % en France sur la même période.
En Europe la production n’a cessé d’augmenter (+2,1 % en 2015 et +4,5 % sur les quatre premiers mois de 2016), mais seulement +0,2 % en France sur la même période.
© Annick Conté

Les demandes répétées du monde agricole sur la nécessité de nouvelles aides semblent avoir trouvé un écho dans les couloirs de la commission européenne. Mais est-ce que le montant annoncé sera jugé satisfaisant et surtout efficace pour endiguer la crise ? 500 millions d’euros, c’est la nouvelle enveloppe octroyée par l’institution pour soutenir les agriculteurs.
Décidé à l’issue du conseil européen des ministres de l’agriculture le lundi 18 juillet, ce nouvel apport se répartit comme suit : 150 M€ pour inciter à réduire la production laitière (soit une rétribution aux producteurs de l’ordre de 14 centimes d’euros par kilo de lait non produit) et 350 M€ d’« aides d’ajustement conditionnelles », pouvant être utilisés dans différents secteurs (lait, porcin, bovin, fruits et légumes).


La commission précise que cette seconde tranche (350 M€) doit être définie et mise en œuvre par chacun des 27 pays et qu’elle pourra être complétée par des fonds nationaux à somme équivalente. Ses conditions d’attribution seront définies ultérieurement.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 22 juillet 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité