Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Sèvre et Belle
L’union au service d’une agriculture plus performante

L’assemblée générale de la coopérative s’est déroulée lundi 30 novembre à Celles-sur-Belle.

La baisse des prix et l’augmentation des charges ont évidemment été évoquées lors de l’assemblée générale de Sèvre et Belle.
La baisse des prix et l’augmentation des charges ont évidemment été évoquées lors de l’assemblée générale de Sèvre et Belle.
© DR

 

Pas de grande surprise. L’assemblée générale de la coopérative céréalière Sèvre et Belle parle de baisse des prix et d’augmentation des charges. Le contexte annuel est le même pour tous. Au cours de la campagne 2008-2009, coopératives et exploitants agricoles étaient logés à la même enseigne.

Lundi 30 novembre, à Celles-sur-Belle, Médéric Brunet, directeur, annonçait une collecte en hausse de 5% en quantité et en baisse de 18 % en valeur. Les prix payés aux adhérents ont baissé dans des proportions importantes, regrettait Eric Simon, le président, revenant « sur la chute quasiment  continue des prix des céréales et des oléagineux au cours l’année 2009. Nous sommes très loin des sommets de 2007-2008 dont certains avaient prétendu qu’ils seraient durables ».

Continuer à aller de l’avant reste la politique de la coopérative Sèvre et Belle. Ces périodes difficiles rappellent à chacun la nécessité d’explorer toutes les opportunités de marché et de maîtriser ses charges. « La coopération doit s’unir pour développer une agriculture encore plus performante, poursuivaient les responsables, évoquant les beaux exemples que sont l’Union de coopératives agricoles Alliance Atlantique Appro et Alicoop. » L’une et l’autre permettent respectivement l’achat collectif d’approvisionnement et la fabrication d’aliments du bétail.

Dans cette logique, Sèvre et Belle a investi cette année avec Coréa dans une nouvelle capacité de stockage. Océrail - silos situés à La Crèche et doté d’une connexion ferroviaire - dopera de 15 000 tonnes la capacité de stockage des deux coopératives.

 


 

 

En chiffres

Le tonnage de la collecte annuelle atteint 71 020 tonnes pour un chiffre d’affaires de 14 762 K€ en baisse de 18%. Le chiffre d’affaires de l’activité approvisionnement (10 672 K€) progresse de 6,6 %. Fertilisation et amendement, l’évolution (+ 13%) est surtout liée aux augmentations de prix. Les tonnages évoluent de la manière suivante :

- 8,9% d’engrais azotés ;

- 67,6%  pour les binaires ;

- 21,1% pour les complexes ; +38,4% pour les amendements calciques.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

S’installer hors cadre familial : saisir l'opportunité
Audrey Pelletier a rejoint l’équipe du Gaec du Petit Chauveux en juin 2020, après un stage parrainage d’un an. Passionnée par l’…
Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait …
Et soudain, Exoudun... un village bouillonnant
Au centre d’un triangle St-Maixent-Melle-Lusignan, à équidistance de Poitiers et de Niort, se niche à flanc de colline le village…
Le boom des brasseries artisanales
Les brasseries artisanales fleurissent en France, avec 328 ouvertures de brasseries cette année. Les Deux-Sèvres sont aussi…
Coloré, l'enrubannage exprime la solidarité
On les voit se multiplier dans les champs depuis 2017. A l’initiative du fabricant de film plastique trioplast, les bottes de…
Agriculture de conservation, Deux-Sèvres.
La plante nourrit les animaux, les racines le sol
Noam Cornuault organisera sur son exploitation, à l’automne, avec la chambre d’agriculture, un rendez-vous des couverts. Il…
Publicité