Aller au contenu principal

Made in Viande : l’inscription des professionnels, c’est maintenant

De nouvelles portes ouvertes à destination des scolaires et du grand public pour les élevages bovins, ovins, équins et caprins sont prévues du 22 au 29 mai.

© La Viande.fr

Pour répondre aux attentes sociétales, les professionnels de la filière élevage et viande sont à nouveau invités à ouvrir leurs portes du 22 au 29 mai. Depuis quatre ans, ces rencontres Made in Viande sont l’occasion pour tous les professionnels de faire découvrir leur métier, de transmettre leur passion ou encore de partager de manière pédagogique et en toute transparence leurs engagements. L’objectif de ces portes ouvertes est double :

- nouer le dialogue directement avec le grand public, les scolaires et les institutionnels ;

- générer des retombées médiatiques positives grâce à un nombre significatif de portes ouvertes à l’échelle nationale et régionale.

Du chemin reste encore à parcourir pour redonner aux métiers de la filière leur juste valeur. C’est pourquoi tous les éleveurs, commerçants en bestiaux, responsables et opérateurs d’entreprises de viande et de charcuterie, acheteurs, logisticiens, grossistes, bouchers, tripiers ou charcutiers, cuisiniers… sont appelés à passer à l’action et à ouvrir les portes de leur établissement. Plus les accueils seront nombreux et plus la portée des messages sera grande.

Les professionnels de la filière peuvent s’inscrire dès maintenant sur le site www.madeinviande.fr, rubrique « professionnels » ou auprès d’Interbev Nouvelle-Aquitaine. Après inscription, les participants recevront également un kit de matériels. L’ensemble des portes ouvertes sera recensé sur le programme officiel.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
Publicité