Aller au contenu principal
Font Size

Made in viande : une invitation ambitieuse à la découverte de la filière viande

De l’élevage aux outils d’abattage des animaux, dans le cadre de l’opération nationale Made in viande, les professionnels de la filière élevage invitaient un large public à découvrir in situ la réalité des pratiques.

Ce sont deux petites vaches de race parthenaise, offertes au mois d’août dernier par Valérie à Frédéric en cadeau d’anniversaire, qui ont conduit la famille Guillemain en terre deux-sévrienne ce mardi 28 octobre : « La ferme était à jour. Les enfants sont en vacances. Nous sommes venus découvrir l’élevage du Gaec La Vonne à Vautebis ». A proximité de Parthenay, la famille Caillon fait vêler 180 parthenaises. « Nous voulions en savoir plus sur le mode d’élevage adapté à cette race », explique le jeune couple. En Indre-et-Loire, à Betz-le-Château, Frédéric conduit un troupeau de charolaises fort de 55 mères. Il cultive 120 ha de terres. Valérie, son épouse qui travaille à l’extérieur, l’épaule dans l’activité de vente directe à la ferme développée ces dernières années. « Samedi dernier, les portes de notre exploitation étaient ouvertes ». A l’instar de la famille Caillon mais également de nombreux autres élevages toutes espèces confondues, de lieux de commerce comme les marchés aux bestiaux, les abattoirs, les bouchers… ces jeunes éleveurs ont participé à l’opération nationale Made in viande. Une invitation ambitieuse. Une occasion donnée à tous ceux qui le souhaitaient de rencontrer, découvrir, se faire un avis sur le travail dans une ferme, le commerce et le transport des animaux, les étapes (de l’abattage des bêtes à la découpe des viandes) dans les abattoirs, les métiers de la boucherie.

Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité