Aller au contenu principal

Confinement
Maintenue, la chasse coche la case « mission d’intérêt général »

Le 1er novembre, le ministère de la transition écologique a donné le feu vert aux chasseurs pour réguler les populations de grand gibier (sangliers, cerfs, chevreuils) et les espèces nuisibles susceptibles d’occasionner des dégâts (Esod) dans les cultures.

La chasse au sanglier est maintenue. Un soulagement pour les agriculteurs qui viennent de semer leurs céréales, ces bêtes étant particulièrement friandes des grains tout juste germés.
© FNC

C’est un soulagement pour les chasseurs, bien sûr, mais bien plus encore pour les agriculteurs. Un arrêté gouvernemental, confirmé par la préfecture des Deux-Sèvres, autorise la chasse des espèces pouvant causer des dégâts dans les cultures et ce malgré le confinement en cours. « L’automne est traditionnellement le mois où la population de sangliers est la plus développée, rappelle Frédéric Audurier, coordinateur technique à la fédération départementale des chasseurs FDC). Sur les 2000 abattus l’année dernière, 450 l’ont été sur ce mois ». Pourront aussi être chassés les cerfs et chevreuils (deux autres grands gibiers) ainsi qu’une liste d’espèces classées dans la catégorie « Esod » : les ragondins (champions des dégâts dans le maïs), rats musqués, renards, corneilles noires et corbeaux freux. Les Esod, à l’exception des corbeaux freux, peuvent aussi simplement faire l’objet de piégeages.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité