Aller au contenu principal
Font Size

Maïs : Une ensileuse qui hache menu le grain

C’est parti pour l’ensilage des maïs. Du côté de la SMTA Guérin, on entame cette saison avec une toute nouvelle ensileuse Claas dont le point fort est l’éclateur.

Pascal Petit, un de chauffeurs de l’entreprise (à gauche) a pu tester en conditions réelles la nouvelle ensileuse Claas louée par la SMTA Guérin, dont Michel Guérin (à droite) est un 
des associés. Ils espèrent ainsi améliorer la productivité des vaches laitières de leurs éleveurs.
Pascal Petit, un de chauffeurs de l’entreprise (à gauche) a pu tester en conditions réelles la nouvelle ensileuse Claas louée par la SMTA Guérin, dont Michel Guérin (à droite) est un
des associés. Ils espèrent ainsi améliorer la productivité des vaches laitières de leurs éleveurs.
© FLD

C’est l’attraction du jour ce mardi 22 août à Paizay-le-Tort sur l’exploitation de Didier Susset. Premier ensilage et galop d’essai pour une machine unique dans le département. Unique pour longtemps ? Pas sûr car le constat de plusieurs agriculteurs venus spécialement observer la récolte suscite l’enthousiasme. La Claas 950, 8 rangs pour 580 CV, que loue la SMTA Guérin basée à Melle, a pour particularité un nouveau système de broyage : le Shredlage.


Michel Guérin, un des trois frères et associés de l’entreprise de travaux agricoles, n’est pas mécontent de proposer cette prestation. « C’est une demande de plusieurs clients qui souhaitaient ce nouveau système. L’éleveur a besoin que le maïs soit le plus digeste possible pour la vache et que le grain soit éclaté pour faire travailler l’amidon du maïs, ceci pour une meilleure rumination et une meilleure digestibilité ». Didier Susset abonde : « en règle générale, on retrouve directement le grain de maïs dans les bouses, les vaches n’arrivent pas à le digérer car elles ne peuvent pas attaquer l’enveloppe. Cette nouvelle technologie, qui permet de mieux valoriser le grain, doit logiquement nous permettre de gagner quelques litres de lait ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité