Aller au contenu principal

Maïs : Une ensileuse qui hache menu le grain

C’est parti pour l’ensilage des maïs. Du côté de la SMTA Guérin, on entame cette saison avec une toute nouvelle ensileuse Claas dont le point fort est l’éclateur.

Pascal Petit, un de chauffeurs de l’entreprise (à gauche) a pu tester en conditions réelles la nouvelle ensileuse Claas louée par la SMTA Guérin, dont Michel Guérin (à droite) est un 
des associés. Ils espèrent ainsi améliorer la productivité des vaches laitières de leurs éleveurs.
Pascal Petit, un de chauffeurs de l’entreprise (à gauche) a pu tester en conditions réelles la nouvelle ensileuse Claas louée par la SMTA Guérin, dont Michel Guérin (à droite) est un
des associés. Ils espèrent ainsi améliorer la productivité des vaches laitières de leurs éleveurs.
© FLD

C’est l’attraction du jour ce mardi 22 août à Paizay-le-Tort sur l’exploitation de Didier Susset. Premier ensilage et galop d’essai pour une machine unique dans le département. Unique pour longtemps ? Pas sûr car le constat de plusieurs agriculteurs venus spécialement observer la récolte suscite l’enthousiasme. La Claas 950, 8 rangs pour 580 CV, que loue la SMTA Guérin basée à Melle, a pour particularité un nouveau système de broyage : le Shredlage.


Michel Guérin, un des trois frères et associés de l’entreprise de travaux agricoles, n’est pas mécontent de proposer cette prestation. « C’est une demande de plusieurs clients qui souhaitaient ce nouveau système. L’éleveur a besoin que le maïs soit le plus digeste possible pour la vache et que le grain soit éclaté pour faire travailler l’amidon du maïs, ceci pour une meilleure rumination et une meilleure digestibilité ». Didier Susset abonde : « en règle générale, on retrouve directement le grain de maïs dans les bouses, les vaches n’arrivent pas à le digérer car elles ne peuvent pas attaquer l’enveloppe. Cette nouvelle technologie, qui permet de mieux valoriser le grain, doit logiquement nous permettre de gagner quelques litres de lait ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Réserves de substitution, Sèvres Niortaise
Les agriculteurs s'engagent collectivement à réduire de 50% les produits phytosanitaires à horizon 2025
Deux ans jour pour jour après la signature du protocole d'accord, la commission d'évaluation et de surveillance, en charge du…
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité