Aller au contenu principal

International
Malgré la pandémie, l’Afdi a continué de suivre ses actions au Togo

Deuxième année difficile pour l’association Agriculteurs français et développement international (Afdi) : c’est le constat qui a été fait lors de l’assemblée générale, le 7 septembre, à Vernoux en Gâtine.

© Afdi79

Un an et demi après le début de la crise de la Covid-19, le mot « Solidarité » semble avoir pris encore plus de poids pour les adhérents de l’Afdi Deux-Sèvres, dont le cœur des actions est l’accompagnement et le développement de l’agriculture au Togo. Une vingtaine d’entre eux se sont retrouvés à l’occasion de l’AG du 7 septembre, chez Hélène Mary, évoquant ces dix-huit mois exclusivement « numériques », où les échanges avec les partenaires ne se sont faits que par WhatsApp et des visios.

Néanmoins, grâce à l’implication de l’association et de ses partenaires – et notamment, chose inédite à l’échelle régionale, les quatre jumelages togolais avec des communes deux-sévriennes : Chef-Boutonne, Coulon, Ménigoute, Secondigny – les actions initiées au Togo ont pu se poursuivre, avec un accent mis sur la formation des femmes aux procédés de conservation des tomates et à la culture du soja bio, mais aussi, pour tous, le maraîchage et l’agroécologie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
PaillÔtop, le matériel qui botte les éleveurs
Le Gaec du Vieux Chêne, à Luché-Thouarsais, utilise la pailleuse automatique d’ALB Innovation depuis le début de l’année. L’…
Publicité