Aller au contenu principal

Maltraitance animale: deux agriculteurs condamnés après la saisie de leurs 300 bovins

© Agri 79

Deux agriculteurs ont été condamnés le 14 janvier à des peines de quatre et six mois de prison pour mauvais traitements sur leurs bovins, alors que 231 de leurs bêtes sont mortes depuis trois ans, a indiqué le lendemain le parquet de Lons-le Saunier. Le tribunal correctionnel a reconnu ces deux frères de 52 et 56 ans coupables de mauvais traitements sur leur cheptel de plus de 300 bovins, saisi le 13 janvier sur cette exploitation du Jura. Une interdiction définitive de détenir des animaux d'élevage a également été prononcée à leur encontre, comme l'avait requis le procureur de la République Lionel Pascal, pour «assurer la sécurité des animaux».

Le ministère public a dénoncé «le défaut de soins» et «la souffrance» des animaux. Selon lui, le nombre de bêtes était beaucoup trop élevé: «en France, un agriculteur s'occupe en moyenne de 70 à 95 bovins». Dans ce Gaec, il y avait plus de 300 bovins pour deux agriculteurs, «incapables de s'en occuper». En trois ans, «le taux de mortalité du cheptel a explosé littéralement pour atteindre une moyenne annuelle de 20%, alors que le taux normalement constaté est inférieur à 5%», a ajouté M. Pascal. Les gérants de l'exploitation ont pour leur part contesté les accusations. Le plus jeune a notamment estimé que les services vétérinaires avaient mal évalué la situation. Pour lui, des animaux sont morts en partie à cause de maladies ou de virus.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Publicité