Aller au contenu principal
Font Size

Lait
Manifestation des producteurs de lait mardi 19 mai, à 10 h

La FDSEA et les JA appellent à manifester le 19 mai à 10 h devant la préfecture . Les transformateurs y participeront, ce qui ne les dédouane pas d’un prix du lait rémunérateur.

La FNPL a lancé un appel à manifester après s’être vu refuser toute discussion sur le prix du lait par les représentants de la FNIL et la FNCL (voir Agri 79 du 8 mai). « Les éleveurs vont donc recevoir leur paie de lait sans que le prix ait été discuté. Dans le contexte actuel de forte dégradation des marchés, le prix payé par les entreprises sera en forte baisse sur ce trimestre », croit savoir la Fédération nationale des producteurs de lait.

En Deux-Sèvres, la FDSEA et les JA ont décidé de prendre pour cible les pouvoirs publics « qui portent la responsabilité de la dérégulation des marchés ». Une manifestation rassemblant producteurs et transformateurs est organisée mardi 19 mai à 10 heures devant la préfecture. Ils estiment « urgent » de mettre en place aides financières pour les éleveurs. 

Une attitude «inacceptable»

Mais le différent avec les entreprises n’est pas réglé pour autant. « Sous couvert de problèmes réglementaires, l’attitude des entreprises montre leur seule volonté de fixer unilatéralement un prix en chute libre pour les prochains mois. Les éleveurs se retrouvent ainsi face à une véritable dépendance économique en contradiction avec une relation commerciale équilibrée », déplore la section lait de la FDSEA. Elle juge cette attitude « inacceptable » et prévient que « la réaction des producteurs de lait sera en lien avec ce qu’ils constateront sur les bordereaux de paiement de leurs livraisons du mois d’avril ». Elle demande un prix du lait « décent ».


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité