Aller au contenu principal

Manifestation à Mauzé-sur-le-Mignon : opposants et défenseurs se préparent

Le collectif Bassines non merci annonce des actions fortes lors de la manifestation du 6 novembre. La Fnsea 79 mobilise les agriculteurs pour être présent sur le site de la réserve. Jeudi 4 novembre, en soirée, le Préfet des Deux-Sèvres prenait un arrêté interdisant cortèges d'engins agricoles et toute autre manifestation le samedi 6 novembre sur les commune de niort, Mauzé-sur-le-Mignon et le Bourdet. Carte en illustration.

© Christelle Picaud

«Ce 6 novembre est une date importante pour toute la profession agricole ». Dans un appel à mobilisation diffusé en début de semaine, la Fnsea 79 pointe l’importance de la mobilisation des agriculteurs sur la réserve de Mauzé-sur-le-Mignon, samedi prochain. La Coordination rurale en sera. Un rassemblement qui répond à celui initié par le collectif Bassines non merci, qui a annoncé la semaine dernière vouloir à nouveau converger vers le site dans le but « de poser des gestes et des actes forts », selon Julien Le Guet, le porte-parole du mouvement.

La Fnsea 79 a donc prévu d’investir le site dans la matinée pour y organiser un moment d’échanges permettant d’expliquer le projet et les implications sur l’agriculture locale. Des représentants d’organisations professionnelles ainsi que des élus, dont Gilbert Favreau, le sénateur des Deux-Sèvres, sont attendus. De leur côté, les manifestants (Bassines non merci, la Confédération paysanne, les Soulèvements de la terre, la LPO) se rassembleront sur le champ de foire de Mauzé-sur-le-Mignon de 12 heures à 14 heures avant de se diriger vers le site de la réserve de 14 heures à 17 heures, dans un mouvement de « désobéissance civile non violente ». De son côté, la Fnsea 79 appelle à « une action pacifiste ».

A lire aussi : Les dégradations, ça suffit !

Jeudi 4 novembre, en soirée, le Préfet des Deux-Sèvres prenait un arrêté interdisant cortèges d'engins agricoles et toute autre manifestation le samedi 6 novembre sur les commune de niort, Mauzé-sur-le-Mignon et le Bourdet. 

Manifestation, eau, réserves de substitution, Bassine, Mauzé, Deux-Sèvres, Arrêté préfectoral.
Les zones au coeur desquelles les rassemblements sont interdits sur la journée du 6 novembre.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
PaillÔtop, le matériel qui botte les éleveurs
Le Gaec du Vieux Chêne, à Luché-Thouarsais, utilise la pailleuse automatique d’ALB Innovation depuis le début de l’année. L’…
Publicité