Aller au contenu principal
Font Size

Colloque
Marier sécurité alimentaire et commercialisation des produits

Luc Guyau était l’invité du colloque organisé par la chambre d’agriculture en partenariat avec la CCI et la CMA, le 5 juin à La Crèche, pour évoquer les questions et enjeux de l’alimentation mondiale et locale.

Luc Guyau (à droite) a plaidé en faveur du développement des circuits courts.
Luc Guyau (à droite) a plaidé en faveur du développement des circuits courts.
© N.C.

«Qui mieux que Luc Guyau  pouvait nous faire partager son analyse, ses éclairages, ses propositions sur notre thème de l’alimentation entre les enjeux mondiaux et nos réalités locales ! Jamais la demande d’une alimentation saine, de qualité et de proximité n’a été aussi forte. C’est une opportunité immense pour notre tissu économique local, agriculteurs, artisans, industriels et commerçants, et nous devons réfléchir ensemble aux modèles alimentaires de demain », a introduit le président de la chambre d’agriculture Jean-Marc Renaudeau. Avant de poser la question de l’agriculture dans l’Organisation mondiale du commerce avec une vidéo de Jean-Michel Lemétayer s’exprimant sur l’historique des négociations agricoles à l’international. « C’était une erreur de soumettre l’agriculture au commerce mondial », a poursuivi Luc Guyau. « On ne pourra pas se passer de nourriture et il faut une politique agricole et une politique alimentaire durables. Ce ne sera pas possible sans régulation », a-t-il précisé. Pour Luc Guyau cette intervention ou filtre régulateur doit être installée pour cinq ans afin de laisser aux pays le temps de s’en sortir.

Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Publicité