Aller au contenu principal
Font Size

MFR : la frontière saute entre les Deux-Sèvres et la Vienne

Les assemblées générales des fédérations des MFR des Deux-Sèvres et de la Vienne, et de la fédération territoriale des MFR du Poitou, le 4 juin, ont permis d’annoncer la mise en place définitive de cette dernière. Elle remplacera les entités départementales en janvier 2020.

Christine Galy et Thierry Métayer, présidente et directeur de la fédération territoriale des maisons familiales et rurales (MFR) du Poitou, lors de l’assemblée générale du 4 juin, à la MFR de Secondigny.
Christine Galy et Thierry Métayer, présidente et directeur de la fédération territoriale des maisons familiales et rurales (MFR) du Poitou, lors de l’assemblée générale du 4 juin, à la MFR de Secondigny.
© ANNE FRINTZ

Créée en mai 2018, la fédération territoriale des MFR du Poitou coexistera avec les fédérations départementales des MFR des Deux-Sèvres et de la Vienne jusqu’à leur absorption en janvier 2020.

« L’esprit de construction collective nous anime depuis longtemps. Une part de l’administratif, de la politique et, certaines manifestations sportives et culturelles sont communes aux MFR des deux départements. Cette union va maintenant être finalisée d’un point de vue juridique », détaille Christine Galy, la présidente de la fédération territoriale des MFR du Poitou.

« À l’échelle des grands territoires régionaux, cette fédération interdépartementale est plus intéressante », ajoute Thierry Métayer, son directeur, qui souligne que les établissements de la Vienne, au nombre de cinq, seront ainsi moins isolés. Les MFR du Poitou, ce sont 17 associations sur les deux départements, rappelle-t-il : seize MFR et la fédération territoriale des MFR du Poitou, située à Pompaire, près de Parthenay.


L’apprentissage pour tous

La gouvernance de la fédération interdépartementale est, comme son siège, deux-sévrienne : Christine Galy et Thierry Métayer, qui ont pris leurs fonctions à la fédération début février 2019, sont respectivement présidente de la MFR de Moncoutant et directeur de la MFR Le Terra sur Val en Vignes, une fonction qu’il va quitter pour se consacrer à la fédération territoriale.

Les assemblées générales des trois fédérations ont aussi été l’occasion, mardi 4 juin, à la MFR de Secondigny, de présenter les nouveautés pour la rentrée prochaine : toutes les MFR du Poitou seront CFA (centre de formation pour apprentis) et le BTS SIO (services informatiques aux organisations) fera son apparition dans l’offre de formation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité