Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Statistiques MSA
Moins de 500 000 chefs d’exploitation en France

Les grandes évolutions structurelles du secteur agricole se poursuivent : baisse démographique, augmentation des superficies moyennes...

© Réussir
Selon la MSA, la France comptait 489 000 chefs d’exploitation ou d’entreprise agricole au 1er janvier 2011, dont 117 000 femmes, soit le quart de l’effectif. Comme les années précédentes, le nombre de chef d’exploitation cotisant à la MSA continue de diminuer année après année. Mais en 2011, le repli a été plus modeste (-1,4 %) que les années précédentes.
La baisse est générale dans les secteurs d’activité de l’agriculture proprement dite : elle varie de - 0,2 % à -3,2 %. A l’inverse, dans les secteurs des entreprises de service, et particulièrement les centres équestres et les paysagistes, les effectifs s’accroissent. Toujours selon la MSA, la moyenne d’âge des chefs d’exploitation ou d’entreprise est de 47 ans et demi : 46 ans et demi pour les hommes, 51 ans pour les femmes. En effet, les classes d’âges les plus représentées sont celles de 50-54 ans chez les hommes et de 55-59 ans chez les femmes. Quant à la population des conjoints actifs sur l’exploitation, elle n’atteignait plus que 44 000 personnes, en baisse de 6 % par rapport à 2010.
Le secteur « élevage bovin lait » demeure la catégorie dominante avec 84 000 chefs d’exploitation, suivie de celui des « cultures céréalières et industrielles » avec 78 000 chefs d’exploitation. Désormais, les exploitants établis en société ou en GAEC représentent 52 % des chefs d’exploitation, soit 1 point de plus qu’en 2010. Autre observation, la superficie totale mise en valeur par l’ensemble des exploitants agricoles a diminué de 0,8 % entre 2010 et 2011. Dans le même temps la superficie moyenne par exploitant est passée de 48,7 ha à 49,1 ha. Enfin, la proportion nationale d’exploitants imposés au régime réel ou mixte était de 76 % contre 75 % un an plus tôt.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un entrepreneur français lance une «agence internationale de notation des sols»

L'entrepreneur Quentin Sannié, co-fondateur de Devialet (start-up hi-fi) a annoncé, dans un communiqué le 5 juin, le lancement…

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Grégory Nivelle, nouveau président de la Fnsea 79 : « Les agriculteurs n’imposent pas un modèle, ils répondent à des attentes »
Mardi 9 juin, la nouvelle équipe de la FNSEA 79 a élu Grégory Nivelle président. L’éleveur laitier du sud Deux-Sèvres succède à l…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Un cheptel en légère hausse
Thierry Baudouin raccroche après quatorze ans de présidence. Catherine Gallard et Emmanuel Turpeau prennent le relais avec de…
Publicité