Aller au contenu principal

Moissonneuses-batteuses : les données de la télématique en quête de débouchés

Les principaux leviers pour faire adopter la télématique ne sont plus le transfert des cartes de rendement ou l’affichage du niveau de carburant de la machine. Les arguments se tournent désormais vers l’amélioration du service des concessionnaires.

Suivi de flotte en temps réel, transfert de données, partage de lignes de guidage ou encore de réglages, formation à distance, gestion de l’entretien, analyse rétrospective des chantiers… Les possibilités offertes par la télématique – l’échange en temps réel des données de la machine – sont nombreuses. L’une des plus évidentes n’est autre que le transfert direct des cartes de rendement et d’humidité, évitant de recourir à une clé USB. Mais malgré les bénéfices potentiels, le niveau d’adoption de cette technologie reste encore faible.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité