Aller au contenu principal
Font Size

Mortalités d'abeilles : une enquête et un dispositif d'aide exceptionnel pour les apiculteurs

Les apiculteurs ont jusqu'au 15 août pour répondre à une enquête sur le niveau de mortalité des ruchers quel que soit le nombre de colonies détenues.

© N.C.

Suite aux conclusions de l’enquête qualitative menée par la direction générale de l’alimentation sur les mortalités apicoles de l’hiver 2017/2018, le ministère de l’agriculture a décidé de mettre en place un dispositif d’aide exceptionnel pour les apiculteurs impactés. Ce dispositif, qui sera effectif d’ici fin septembre, prendra la forme d’une aide au renouvellement du cheptel apicole. Le budget consacré est de 3 millions d’euros.


Les critères pris en compte pour l’attribution de l’aide sont en cours de définition. Le dispositif sera articulé avec les aides déjà mises en place par les collectivités territoriales, et notamment les Conseils régionaux. Les apiculteurs auront ensuite jusqu’à la fin du printemps 2019 pour réaliser les achats d’essaims et transmettre les factures.


En complément de l’enquête qualitative, une enquête nationale quantitative est en cours auprès de plus de 50 000 apiculteurs. L’objectif est de recueillir les informations des apiculteurs quant au niveau des mortalités durant l’hiver 2017/2018 et leurs causes possibles. L’enquête en ligne reste ouverte jusqu’au mercredi 15 août inclus à l'adresse:

https://survey.anses.fr/SurveyServer/s/Sophia/EMHA_2017-2018/questionnaire.htm

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité