Aller au contenu principal

Prix du lait de chèvre
Négociations 2022 : un contexte propice à Egalim 2

L’indice Ipampa n’a cessé d’augmenter en 2021. L’Anicap mais également le Civam et les Chevriers Nouvelle-Aquitaine tirent la sonnette d’alarme pour la production conventionnelle mais également biologique. 

© DI

Dans le sillage de Capr’inov tombent les revendications. Alors que l’Ipampa n’a cessé d’augmenter sur cette année 2021, les producteurs de lait biologique, mais également les collèges amont et aval de l’Anicap, tirent la sonnette d’alarme. « En hausse de 7,7 % par rapport à 2020 », cet indice global cache des envolées inégalées de certaines lignes de charges, explique l’interprofession nationale : +10,4% pour l’Ipampa aliment ; + 26 % (source Insee) pour le poste énergie.

« Cette inflation record fragilise les producteurs de lait de chèvre et les entreprises de transformation. Les prochaines négociations commerciales seront décisives », poursuit l’Anicap. Dans un communiqué de presse daté du 22 novembre, la structure exprime le souhait de voir des échanges en phase avec la loi Egalim 2. « Toutes  les parties prenantes de la filière doivent prendre leurs responsabilités en vue de garantir une meilleure prise en compte des coûts de production ».

Les Chevriers de Nouvelle-Aquitaine et le Civam du Haut bocage attirent l’attention sur la filière lait biologique. La grille de prix, indépendante du lait conventionnel, donne lieu à une majoration du lait biologique de 27% (référence 2019). « Cette rémunération est plus faible que celle des livreurs conventionnels compte tenu d'une productivité du travail inférieure et malgré une plus grande efficacité économique*, certifie le Civam. Et de poursuivre : Actuellement le prix du lait AB est payé autour 950€/1000l alors que le prix de revient calculé d'après la base de données est en moyenne de 1 167€/1000l pour dégager un revenu juste (2 Smic/UMO/an) ».

 *Réussir La Chèvre, mai-juin 2021 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
PaillÔtop, le matériel qui botte les éleveurs
Le Gaec du Vieux Chêne, à Luché-Thouarsais, utilise la pailleuse automatique d’ALB Innovation depuis le début de l’année. L’…
Publicité