Aller au contenu principal

Négociations commerciales: M. Leclerc veut «castagner les multinationales»

© DR

S'avouant «étonné» que des industriels annoncent des tarifs en hausse avant le début des négociations commerciales annuelles (qui démarrent à l'automne), Michel-Edouard Leclerc a promis, le 27 août sur BFMTV, de «castagner les multinationales».

Dénonçant une «spéculation sur un manque de disponibilité du blé et du maïs», il affirme avoir donné la consigne de «ne pas laisser passer les hausses spéculatives».

Le patron du premier distributeur français évoque des demandes de hausses de 10% sur le sucre raffiné, 23% sur les pâtes et «entre 9 et 15%» pour la charcuterie.

Les gens qui osent dire qu'ils vont être plus chers, ce sont des gens qui ont spéculé», insiste-t-il.

Toutefois, «il y a de vrais sujets» justifiant certaines hausses de prix, nuance le patron de Leclerc, citant «l'inflation sur les matières premières», les sécheresses, ou encore le gel printanier qui a réduit la production de fruits.

«Je suis d'accord avec [le ministre de l'Agriculture] Julien Denormandie, avec les députés qui ont fait la loi Egalim 2 pour garantir un revenu aux producteurs français, souligne le patron de Leclerc. Nos acheteurs feront cette part-là.»

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
Des panneaux photo, oui, mais lavés une à deux fois par an
Le développement du photovoltaïque ne se dément pas, sur les bâtiments agricoles mais pas seulement. Avec sa société Photon…
Publicité