Aller au contenu principal

Fnsea 79
Non à la chaudière à paille de l’Ulds

La Fnsea 79 s’oppose au projet de l’Ulds (Union laitière des Deux-Sèvres) de Champdeniers qui consisterait à utiliser de la paille pour chauffer une chaudière de fabrication de lait en poudre. Elle estime que cela « se traduirait inévitablement par une hausse du prix de la paille sur un secteur bien plus large que celui des 30 km annoncés. Des milliers d’éleveurs seraient contraints d’acheter de la paille plus chère ».Pour la Fnsea 79, « l’heure n’est pas à l’augmentation des charges dans un contexte de crise en élevage. « Bien au contraire. » Elle rappelle qu’elle travaille sur une maîtrise du prix de la paille par un rapprochement entre éleveurs et céréaliers et la signature de contrats pluriannuels d’approvisionnement en paille et par la mise en place en 2011, comme cela a été fait l’année passée, d’une opération paille entre le nord du département et le sud.Pour Patrice Coutin, le président, ce projet « tout paille » « n’est pas une solution ». « Il faut travailler sur d’autres alternatives ». Il invite les décideurs, qui sont par ailleurs coopérateurs, « à revoir leur projet pour que la profession elle-même ne crée pas une pénurie de paille permanente ». Il demande « de la solidarité entre les filières et de la concertation » avant de présenter de tels projets.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Trois règles clés à maîtriser avant de s’installer en élevage ovin
Depuis deux ans, la conjoncture est porteuse pour la production ovine. Mais avant d’installer un atelier, il faut bien raisonner…
Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
Et ainsi va la vie d’une agriculture qui s’adapte

La connaissance est une force, l’ouverture un atout pour se projeter, pour construire.

Cette punchline concentre les…

Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Publicité