Aller au contenu principal

Label
Notre patrimoine gastronomique si bien gardé

L’Institut du goût de Nouvelle-Aquitaine va remettre, le 9 mars à Bordeaux, le label « Les sentinelles du goût » à six artisans qui ont su préserver des recettes traditionnelles à base de produits de terroir.

Trois étudiantes en licence pro ont travaillé aux côtés de Laurent Lechevallier, administrateur délégué de l’Institut du goût, et son stagiaire Jordan Garcia, pour définir les termes du label et identifier ses premiers bénéficiaires.
© DR

Connaissez-vous le grenier médocain ? Cette charcuterie typique du Médoc est fabriquée à partir d’une panse de cochon retournée. « Et pas à partir de plusieurs panses, comme c’est parfois le cas. Le grenier n’est pas non plus farci et ne l’a jamais été », s’étrangle Laurent Lechevallier, administrateur délégué de l’Institut du goût de Nouvelle-Aquitaine. Un Institut créé pour sauvegarder les savoir-faire gastronomiques traditionnels.

Pour lui et la présidente de l’Institut, l’historienne Anne-Marie Cocula, nos choix alimentaires influent sur notre plaisir gustatif, mais aussi sur l’économie d’un territoire et ses paysages. « Parce que manger est un acte civique, nous ne pouvons accepter que nos recettes traditionnelles soient galvaudées car tout un patrimoine gustatif disparaitrait », n’hésite pas à dire cet ayatollah du bien manger.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité